Auto-école Capitou Mandelieu Minelle

Permis Voiture (B)

Le permis de conduire de la catégorie B permet de conduire tous les véhicules de tourisme et les véhicules utilitaires dont le poids total en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes. 

L'inscription à ce permis peut se faire dès l'âge de 17 ans même si l'examen final ne pourra être présenté avant l'âge de 18 ans. 

 

PRINCIPE
On croit encore souvent que, pour apprendre à conduire, le plus important est d'apprendre à se servir des commandes : volants et pédales. En réalité, savoir conduire c'est beaucoup plus : savoir regarder. On conduit une voiture principalement avec les yeux. Le conducteur décide d'agir sur les commandes, pour freiner ou tourner par exemple, en fonction de ce qu'il perçoit, c'est-à-dire, essentiellement, en fonction de ce qu'il voit.

Tous les formateurs n'enseignent pas exactement de la même façon mais ils ont tous le même but : faire de tous leurs élèves des conducteurs capables de circuler en sécurité pour eux et pour les autres usagers de la route. Au cours de votre formation, nos formateurs insisteront beaucoup sur l'apprentissage du regard. Ils vous diront où et quand il faut regarder pour être toujours informé sur ce qui se passe ou va se passer autour de vous. Ils vous apprendront à :
- observer l'environnement,
- comprendre ce que vous voyez,
- vous décider en fonction de ce que vous avez vu,
- agir pour mettre en oeuvre votre décision. 

La formation du permis de conduire comprend :
- une évaluation préalable d'une heure, qui indique le volume d'heures de formation prévisionnel,
- une formation théorique sur les enjeux de la sécurité routière qui permet de préparer l'épreuve théorique générale (communément appelée "le code"),
- une formation pratique, dont la durée ne peut être inférieure à 20 heures de conduite, qui permet de préparer l'épreuve pratique. Cette épreuve ne peut être présentée qu'après réussite au code. 

 

EPREUVE THEORIQUE GENERALE
Pour se présenter à l'épreuve théorique générale, il faut être âgé de 17 ans et demi minimum.

Si le candidat est déjà titulaire d'un autre permis de conduire, comprenant épreuve théorique et pratique, établi depuis moins de 5 ans, il est dispensé de se présenter à cette épreuve. 

L'examen accueille au maximum 40 candidats et il dure environ 1h30. L'épreuve débute avec l'accueil des candidats par l'inspecteur du permis de conduire, le contrôle de la recevabilité des documents d'examen et la vérification des identités. Chaque candidat est enregistré et se voit attribuer un boîtier d'examen. Ensuite, l'examinateur présente l'épreuve et notamment l'utilisation du boîtier et les consignes pour répondre.

L'épreuve peut commencer. Le diaporama de 40 questions est soumis aux candidats. Chaque question propose 2 à 4 possibilités de réponses (notées A, B, C, D). Une question attend au moins une réponse. Plusieurs propositions peuvent être correctes mais il y en a au moins une de fausse. Chaque série de 40 questions est répartie en thèmes :

Les candidats sont reçus à l'examen à partir de 35 bonnes réponses sur 40 questions (soit 5 fautes au maximum). 

Après obtention du code, le candidat doit, dans un délai maximum de 5 ans à compter de la date d'obtention de cette admissibilité, passer l'examen pratique de conduite. 

Durant ces 5 ans, il a droit à 5 présentations maximum pour réussir l'épreuve pratique. 

A noter : le bénéfice de l'admissibilité de l'épreuve théorique reste acquis en cas de changement, soit de filière de formation, soit de catégorie ou de sous-catégorie du permis de conduire. 

 

EPREUVE PRATIQUE
Pour se présenter à l'épreuve pratique, il faut être âgé de 18 ans minimum.

Après la réussite du code, le candidat doit présenter l'épreuve pratique du permis de conduire de la catégorie B. 

Cette épreuve, d'une durée totale de 35 minutes, comprend : 
- la vérification de la recevabilité des documents d'examen, 
- l'accueil du candidat, la vérification de son identité et, s'il a suivi une formation selon la formule de l'apprentissage anticipée de la conduite, de son livret d'apprentissage,
- l'installation au poste de conduite,
- la présentation de l'épreuve par l'expert et la réalisation d'un test de la vue, 
- la phase de conduite effective d'une durée minimale de 25 minutes avec : 

  • la vérification d'un élément technique en relation avec la sécurité routière, à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule,
  • la réalisation de deux manœuvres différentes, dont une obligatoirement en marche arrière,
  • l'établissement du certificat d'examen du permis de conduire.

L'évaluation consiste à valider vos compétences à travers des situations de conduite rencontrées. Pour chacune des compétences, l'inspecteur du permis de conduire attribue 0, 1, 2 ou 3 points.
Pour réussir l'épreuve, il faut cumuler un minimum de 20 points sur les 31 possibles et ne pas commettre une erreur éliminatoire.