Auto-école Capitou Mandelieu Minelle

Permis à 1€ par jour

Nos garanties financières nous rendent éligibles auprès des banques pour le permis à 1€ par jour


Le permis de conduire représente un investissement pour le reste de votre vie. Vous en aurez besoin quotidiennement. Et même si vous n'en avez pas encore l'utilité aujourd'hui, tôt ou tard, il vous deviendra indispensable.
Mais quand on est jeune et qu'on dispose de peu d'économie, il n'est pas toujours évident de financer son permis qui représente un budget considérable.

Afin de répondre davantage à vos besoins, l'auto-école Capitou Mandelieu Minelle vous propose la formule de financement "permis à 1 euro par jour". Le financement de votre permis peut alors se faire en toute tranquillité et vous pouvez vous concentrer sereinement sur votre apprentissage.

Après avoir déterminé le nombre prévisionnel d'heures nécessaires, l'auto-école établira un devis et un contrat pour la formation au permis de conduire. Ce contrat servira à formuler la demande de prêt auprès de votre banque. Le remboursement (30 € par mois) commence dès que la somme est débloquée.


Pour quelles catégories de permis peut-on souscrire au permis à 1 euro ?
Pour une 1ère inscription à une formation à la conduite de véhicules
- soit de la catégorie B (véhicules légers)
- soit de la catégorie A (motocyclette de plus de 125 cm3).

=> Le permis de la sous-catégorie A1 (motocyclette légère) n’est pas concerné par l’opération.


Qui peut bénéficier du permis à 1 euro ?
Tous les jeunes qui ont entre 16 et 25 ans révolus à la date de signature d'un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, quelle que soit leur situation, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.

Les jeunes bénéficiaires d’une aide publique, qu'elle émane d’une collectivité locale ou de l'État, peuvent également demander à bénéficier du prêt.


Comment bénéficier du permis à 1 euro ?
Le candidat majeur doit directement contracter le prêt avec l’établissement financier. Pour cela, 3 possibilités s'offrent à lui selon ses capacités financières et les discussions engagées avec l'organisme prêteur :
- soit il fournit un justificatif de revenus avec des revenus suffisants pour rembourser les 30 € par mois ;
- soit il garantit le remboursement de son prêt par l’apport d’une caution ;
- soit il s'inscrit dans le cadre d'un co-emprunt avec ses parents (c'est-à-dire que le jeune et ses parents empruntent ensemble) afin d'augmenter les chances d'avoir une réponse positive de l'établissement de crédit.

Si le candidat est mineur (dans le cadre de la formation en conduite accompagnée), ce sont les parents qui empruntent pour le compte du jeune candidat. 


Prise en charge publique du cautionnement du prêt
Pour les jeunes qui ne peuvent bénéficier du prêt car ils ne sont pas en mesure de fournir une caution parentale ou celle d’un tiers, il existe une prise en charge publique du cautionnement du prêt pour les jeunes inscrits dans une démarche de formation ou d’accès à l’emploi.

Si vous êtes concerné, vous devez vous présenter à l’établissement de crédit partenaire du dispositif muni d’une attestation d’éligibilité à la caution publique établie par un des réseaux accompagnant partenaire.